Dieu
Jean-Joël V.

Comment regarder ? | 13 Novembre 2022

Comment regardons-nous ceux qui nous entourent ? Si nous devions répondre avec les verbes grecs, dirions-nous que notre regard est « orao », « blepo », « atenisos » ou « teoreo » ? Certainement que plusieurs verbes correspondent à nos vies, selon les moments et les situations. Soyons cependant vigilants à ce que nos regards ne soient pas seulement en « mode » « orao », c’est-à-dire banal, machinal, sans profondeur, sinon, nous passerions à côté des bonnes œuvres que Dieu a préparé à l’avance pour nous. Selon le regard que nous portons sur les autres, et parfois aussi sur nous-mêmes, nous vivons en parallèle avec la vie
que Dieu nous a tracée, nous a offerte. C’est parce que Pierre et Jean étaient des pierres vivantes, des personnes remplies de l’Esprit de Dieu qu’ils ont pu regarder avec les yeux de Dieu, voir avec le cœur de Dieu et agir selon le cœur de Dieu. Nul n’a la prétention d’être un Pierre ou un Jean, mais tous, nous sommes habités par le même Esprit et c’est en cela que nous pouvons vivre différemment. Prions Dieu d’augmenter notre foi. Parfois même nous pourrions dire comme cet homme « Seigneur, viens au secours de mon incrédulité. » Mc9.24 Comme Pierre et Jean, soyons unis par l’Esprit de Dieu pour le service de Dieu. A Dieu soit toute la gloire. Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Zachée, exemple d’un cœur réformé | 30 Octobre 2022

Que la Parole de Dieu sonde nos cœurs. Que le Saint-Esprit nous conduise dans sa compréhension et sa mise en pratique. Que notre foi soit suivie d’œuvres à la gloire de Dieu, mais aussi de paroles d’exhortation, d’encouragement, d’amour, de vérité.
Que cette Parole vivante soit partagée autour de nous et que chacun puisse dire comme Paul « Car je n’ai point honte de l’Évangile de Christ, c’est une puissance de Dieu, pour le salut de quiconque croit ».
Que nos visages disent aussi l’amour de Dieu. Que nous sachions aller à la rencontre de notre prochain comme Jésus est allé à la rencontre de Zachée, cet enfant d’Abraham qui était perdu « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » nous dit Jésus.
Que nos cœurs entendent cette parole d’amour et de vie et que nous la comprenions dans tout notre être afin de la mettre en pratique. Ensemble et séparément, allons vers ceux qui se perdent et que seul Jésus peut sauver. A Dieu soit toute la gloire. Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

La prière de Moïse | 16 Octobre 2022

Aujourd’hui, nous avons le Saint-Esprit qui habite en nous. Nous sommes le temple du Saint-Esprit. Si Dieu fait sa demeure en nous, comment ne pas nous sanctifier, être une demeure sainte. Que Dieu manifeste sa gloire dans nos vies afin que son œuvre y soit manifestée. Que sa grâce soit sur nous. Que l’ouvrage de nos mains soit affermi par le Saint-Esprit. Que Dieu nous sonde et nous émonde, qu’il nous façonne selon sa volonté. Que nous nous réjouissions chaque jour dans sa présence, que nous nous tenions devant lui à son écoute et que notre sagesse grandisse auprès de lui car il n’y a qu’auprès de lui que la véritable sagesse existe. Lui seul peut nous transformer à l’image de son Fils. Tout comme Moïse a obéi à la voix de Dieu, tout comme Jésus-Christ a tout accompli pour nous, soyons humbles et reconnaissons nos limites afin que dans notre faiblesse Dieu nous utilise pour sa gloire. Si Moïse a dit dans sa prière : « Reviens Eternel ! Jusques à quand ? … aie pitié de tes serviteurs ! » Jésus répond à la fin de l’Apocalypse (Apo 22 :20-21) : « Oui, je viens bientôt, Amen, Viens Seigneur Jésus. Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous ! Amen ! ».

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

La prière de Jésus | 09 Octobre 2022

Les Pères de l’Eglise, les Réformateurs, les Evangélistes des siècles plus proches de nous ont parlé de la part de Dieu, ont répondu à l’appel de Dieu. Comment ne pas parler de Frère André qui vient de rejoindre son Seigneur. Il a donné sa vie au service de l‘Evangile. Et les Martyrs de Meaux… Alors, évidemment, tous, nous ne sommes pas appelés de la sorte. Jésus sait quelles sont nos capacités. Mais, une chose est certaine, nous avons sa Parole entre les mains. Elle doit pénétrer nos cœurs afin qu’elle y fasse sa demeure. Nous ne répéterons jamais assez que la Parole de Dieu est une lampe à nos pieds, une lumière sur notre sentier. Tous, nous avons cette lampe qui nous éclaire, qui nous transforme. Acceptons que Dieu nous sanctifie jour après jour, acceptons qu’il nous émonde afin que nous portions du fruit car sans Christ nous ne pouvons rien faire. Que la prière de Jésus nous saisisse. Que nous écoutions ceux qui portent sa Parole, qui témoignent de son œuvre, qui désirent ardemment propager et partager la lumière de sa Parole autour d’eux. Faisons confiance à l’amour de Dieu. Ecoutons son appel et répondons avec empressement. Et je vais conclure avec les Paroles de Jésus, juste avant sa prière : « Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » Jean 16 :33b Que nous soyons tous au bénéfice de la prière que Jésus a adressé à son Père. A Dieu soit toute la gloire. Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu | 02 Octobre 2022

Pour Dieu, nous sommes tous différents, mais tous, nous sommes ses enfants. Il ne désire pas nous faire entrer dans une case mais entrer dans son Royaume éternel, purs, sanctifiés. Le péché ne peut entrer dans le Royaume et si nous faisons déjà partie du Royaume en espérance, il faut revêtir la nature du Royaume chaque jour davantage, d’où ce que dit Paul, nous sommes « prédestinés à être semblables à l’image de son Fils. » C’est vers cet unique but qu’il faut tendre en s’abandonnant entre les mains de Dieu afin que toutes les choses qu’il désire par amour pour nous concourent à notre bien. Alors, il pourrait vous être rétorqué … oui, mais le regard des autres sur nous … et vous pourriez répondre … oui, mais le regard de Dieu sur moi !
Réjouissons-nous d’appartenir à Dieu, d’être les enfants du Royaume, d’être aimés, « de contempler comme dans un miroir la gloire du Seigneur, d’être transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. » 2Co3.18 Frères et sœurs, notre cœur charnel peut nous égarer bien souvent mais le dessein de Dieu pour nous, fait que nous sommes ramenés sur le chemin étroit qui conduit à lui. Bénissons-le de tout notre cœur car il ne se lasse pas, son appel est irrévocable. Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Le pharisien et le publicain | 18 Septembre 2022

En se regardant tels que nous sommes vraiment, sans aucun mérite, cela nous conduit à plus d’humilité et à poser sur notre prochain un regard favorable.
Lorsque nous venons devant Dieu, dans la prière, celle-ci doit être empreinte d’humilité. Nous devons avoir un regard lucide sur nous-mêmes car tous, nous sommes pécheurs. Dès lors, nous pouvons aimer notre prochain comme nous-mêmes et chercher son intérêt.
Sachons entendre ce que Jésus a à nous dire et ne détournons pas le regard car si nous nous comportons comme un pharisien, rappelons-nous ce que Jésus leur a dit à plusieurs reprises « malheur à vous ». Or, ce que Dieu veut de chacun d’entre nous, c’est une attitude humble et reconnaissante qui nous conduit à des relations vraies et aimantes afin de ressembler à Christ.
Que toute la gloire revienne à Dieu qui nous enseigne à nous abaisser afin d’être élevé.
Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort | 11 Septembre 2022

Quelqu’un traverse t’il une période difficile ? Qu’il place sa confiance en Dieu, qu’il cherche sa face et s’attende à Lui. La Parole de Dieu nous rappelle sans cesse que « la bonté de l’Éternel dure à jamais pour ceux qui le craignent, et sa miséricorde pour les enfants de leurs enfants. » Ps103.17 et que « L’Éternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie. » Ps37.23 Dieu n’a-t-il pas dit à Gédéon qui se déclarait faible « va avec cette force que tu as » Jg6.14. Aujourd’hui encore, Dieu dit à chacun de ses enfants, va avec cette force que tu as « ma grâce te suffit car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. » C’est alors que nous pourrons dire, comme Paul, « quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. » car « je puis tout par Christ qui me fortifie ». A Dieu soit toute la gloire. Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Je puis tout par Christ qui me fortifie | 04 Septembre 2022

Paul a-t-il cédé au découragement, a-t-il baissé les bras et attendu des jours meilleurs ? Non, bien sûr, il a continué la course et a gardé la foi. Sa foi était totalement dépendante de son Seigneur, ce n’était pas une confiance qu’il plaçait en lui mais en Jésus qui le comblait en toute chose. Certes, nous ne sommes pas des « Paul » mais ici, il est montré la foi qu’il faut avoir, foi donnée par Christ et que nous devons laisser grandir, que nous devons nourrir. Ce verset nous questionne quant au but que nous poursuivons dans la vie. Paul répond pour sa part et dit « Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ. » Ph3.14 Si tel est le but de tout chrétien, il s’avère dès lors, que le reste devient fade, insipide, inutile. Frères et sœurs, comme nous l’enseigne l’Apôtre Paul, apprenons à faire confiance au Christ dans tous les domaines de nos vies.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Entrer dans le repos de Dieu | 31 Juillet 2022

Dieu invite tout homme qui vit dans ce monde chaotique et sans espérance à venir à l’ombre de ses ailes afin d’y trouver du repos pour son âme et avancer sur le chemin qui conduit jusqu’à lui pour l’éternité. Le joug de ce monde est lourd à porter. Jésus désire porter nos fardeaux afin que nous portions son joug qui est doux et léger. Il nous demande de recevoir ses instructions. Ainsi, rien ne peut nous ébranler. Partons en vacances dans la grâce de Dieu, en demeurant dans son repos. Alors à tous, bonnes vacances ! Bon repos ! Que ce soit à la plage, à la montagne, à la campagne, ou en restant chez vous, passez un temps béni dans la présence de Dieu et avec ceux qu’il place sur votre route. A Notre Seigneur soit toute la gloire, Amen.

Lire »
Dieu
Jean-Joël V.

Les noces de Cana | 17 Juillet 2022

Ne nous faut-il pas encore apprendre à fléchir le genou devant Dieu et reconnaître notre impuissance à transformer quoi que ce soit dans nos vies qui amène une vraie paix intérieure et extérieure, une vraie joie et de l’amour en abondance. Christ ne nous a-t-il pas dit « demeurez en moi et je demeurerai en vous » et aussi « sans moi, vous ne pouvez rien faire ». Reconnaissons que nous sommes encore rebelles et déposons nos vies entre les mains de Celui qui peut tout. Jésus nous a donné un signe du Royaume et de sa royauté en transformant l’eau en vin, en nous offrant, par grâce, la vie
nouvelle. En nous faisant participer à la nouvelle Alliance, il nous fait entrer dans la vie nouvelle, la vie éternelle. Apprenons à marcher en nouveauté de vie, apprenons à contempler notre Seigneur qui ne nous cache rien, qui nous montre sa gloire. Que le Nom de l’Eternel soit béni à jamais. Amen

Lire »